Un brin de poésie…

Pour commencer, rien à dire

Rien à dire sur la littérature

Absolument rien à dire

Mais beaucoup à redire

Sur mes maîtres

Sur mes amis

Sur mes passions

Et surtout sur ces grandes  voix

De la littérature

Mais quelle littérature?

Togolaise?

Africaine?

Mondiale?

Peu m’importe l’étiquette

J’ai beaucoup à redire

A gloser

A écrire

A admirer

A adorer

Dans les textes

Du  rameur et malenventurier Kossi Efoui

Dans les textes

Du secrétaire particulière de Jean Pliya

Dans le discours renversant d’Esclaves où

Kangni Alem fait marcher

Dahomey sur son chemin de croix

J’ai beaucoup à puiser

Dans le silense de Mahomet

Quand Salim Bachi le montre

Dans son humanité

Et sa sexualité déclarée

Je dois crier

Dans  ce désert de Le Clezio

Où la saga des rois

N’est pas l’eldorado de Voltaire

Dans ces rifts routes rails

Où Naipaul, à la courbe du fleuve

Marche sur des consciences de tracteurs

Waberi dansant la polka à la djiboutiènne

ET Sony labou tam’si  criant:

Délinquances financières!

Kourouma fulminant:

Quand on refuse, on dit non!

Je suis noir et je n’aime pas le manioc

Quelle trouvaille!

Elle fend l’Afrique en morceaux

Et place William Sassine

Dans un paradis des chiots

Bonjour les joutes littéraires!!!Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :