Ah l’internet!

ImageNous sommes à l’ère de l’internet et de l’outil informatique. Et ceux qui, pour une raison ou une autre, croient aujourd’hui encore, que « la souris » ne désigne qu’un petit animal rongeur, sont appelés, à tort ou raison, les analphabètes du XXIème. Et pour cause ! L’internet se pose, dans le monde actuel, comme un outil primordial dans la recherche et l’acquisition du savoir ; comme la voie, ou, disons-le, le chemin le plus court qui mène aux diverses informations et formations. Toutes les connaissances, quelles qu’elles soient, s’offrent à nous pour un seul clic ! Bonjour l’émerveillement !

ImageFaisons l’effort de contenir notre euphorie, de rendre raisonnable notre émerveillement et de nous poser les questions suivantes : Tout sur internet est-il parole d’évangile ? Toutes les informations qui s’affichent sur notre petit écran d’ordinateur ou de tablette sont-elles vraies ? Faut-il toujours leur  accorder foi et crédibilité ? Questions hautement importantes mais généralement éludées par les internautes ! Questions ô combien essentielles ! mais très peu prises en compte par ceux qui utilisent l’internet pour des besoins de formation, en l’occurrence les étudiants et les élèves !

Sont-elles donc crédibles toutes ces informations de l’internet, disons tout de suite NON ! Tout n’est pas vrai sur internet ; tout n’est pas à prendre et à apprendre de l’internet. Pour preuve : me revient à l’esprit un reportage d’une chaîne de télévision française. Dans ce reportage, en effet, un professeur, ayant donné à ses élèves un devoir de maison, alla modifier sur le site web collaboratif wikipedia, les contenus qui ont trait au sujet donné, en y ajoutant, astucieusement  fautes, mensonges et incorrections. Le lendemain, ce qui devait arriver, arriva : le professeur constata que la cinquantaine sur la soixantaine d’élèves avait tout simplement reproduit les contenus de wikipedia sans se rendre compte des incorrections, sciemment ajoutées par le professeur ! Ce qui voudrait dire que les élèves du malin professeur, plus internautes que chercheurs, se sont contentés de faire du copier-coller et se sont  frotté  les mains en guise de satisfaction. La sanction ne pouvait que tomber…

Il faut donc éviter de croire dur comme fer que l’internet détient la vérité. Les informations que nous recueillons doivent d’abord être lues et relues, jugées et passées au peigne fin de l’esprit critique. Il vaut mieux consulter trois sites, voire plus pour une même recherche et comparer les données pour enfin retenir celles qui sont concordantes. Ce faisant on évite le risque du ridicule des incohérences, du plagiat et du copier-coller. En recopiant servilement un document sur l’internet, on se décrète partisan de moindre effort et le devoir de maison, par exemple ou encore l’exposé pour lequel on s’était investi, ne sera jamais – au grand jamais – reconnu comme authentique, pour la simple raison que le document téléchargé qu’on fait sien, a déjà été, certainement lu par des milliers d’autres internautes qui le reconnaîtront. Forcément ! Voilà pourquoi nous disons que l’usage de l’internet, c’est bien ; mais l’usage intelligent, c’est encore mieux.Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :